Basquiat, star du marché de l'Art et artiste enragé.

Blog de histoiredelartdelteil :Histoire de l'Art, collège Joseph Delteil, Limoux, Basquiat, star du marché de l'Art et artiste enragé.

La vie et la carrière de Jean-Michel Basquiat sont à l'image du monde l'Art dans les années 1980: retour de la peinture et explosion du marché de l'Art.

L'ascension de Basquiat est un cas unique: il ne lui faut que quelques mois pour passer de graffiteur obscur à star mondiale du marché de l'art dont les toiles atteignent des prix records à une vitesse vertigineuse. Cette ascension comblera d'abord son goût pour la reconnaissance, la gloire et l'argent mais finira par le broyer: il meurt d'une overdose en 1988, tout juste âgé de 27 ans!

La fragilité de Basquiat, sa fulgurante ascension et sa mort prématurée transformèrent l'artiste en mythe: seul artiste noir à avoir atteint le statut de star, il incarne le génie maudit, sacrifié sur l'autel du marché de l'art. Mais il est surtout un artiste unique dont l'œuvre apparait bien singulière au sein de l'histoire de l'art.

Né en 1960 d'une mère portoricaine et d'un père haïtien, Basquiat grandit aux Etats-Unis. Après le divorce de ses parents, il est élevé par son père. Mais les relations se dégradent vite et Jean-Michel fugue. Il quitte définitivement le domicile parental alors qu'il n'a pas encore 18 ans. Il vit sans domicile fixe à New-York , se drogue et se prostitue parfois pour gagner de l'argent. Il pratique le graffiti et squatte les appartements de ses amis. Mais il ne peut s'empêcher d'y peindre les objets et les murs. Grâce à son style vestimentaire, il devient vite une figure connue des clubs à la mode. Il travaille même comme DJ et fonde un groupe musical.

La réussite de Basquiat doit avant tout être associée au retour de la peinture déclarée pourtant morte durant des décennies par l'art conceptuel ou minimaliste. D'abord associé au mouvement graffiti à la fin des années 1970, il s'en détourne lorsque cette mode commence à décliner. Il se lance alors dans la peinture sur toile.

Blog de histoiredelartdelteil : Histoire de l'Art, collège Joseph Delteil, Limoux, Basquiat, star du marché de l'Art et artiste enragé.

Ces œuvres traitent de ses modèles admirés: des noirs qui ont réussi. Ainsi le tableau consacré au grand boxeur noir Sugar Ray Robinson (voir ci-dessus) présente son nom et une tête inquiétante surmontée d'une couronne sur un fond entièrement noir. Tout le désespoir et toute la révolte contre une société dominée par les blancs sont révélées par ce tableau. Basquiat exprime sa colère et place le problème racial au centre de son art.

Très vite, le talent de Basquiat est reconnu et ses œuvres atteignent des sommes très importantes. En effet, les années 1980 marquent l'explosion du marché de l'art. L'art est promu au rang d'objet de placement. Des collectionneurs privés achètent de l'Art et leurs choix sont déterminants dans la carrière des artistes.

Devenu une star, Basquiat a l'image d'un jeune artiste noir enragé qui méprise les conventions sociales. Une association nait entre lui et la principale effigie de l'Art newyorkais, Andy Warhol. Ce dernier incarne alors une nouvelle figure de l'Art: star planétaire, il est aussi un business man sans scrupule. Mais, dans le cadre du Pop Art, il a définitivement mis fin aux limites entre haute culture et culture populaire. Warhol comprend tout l'intérêt qu'il aurait à s'associer avec la nouvelle "coqueluche" du monde de l'Art. Une amitié nait entre les 2 hommes: Warhol est sans doute un peu amoureux de Basquiat et le jeune artiste noir voit en Warhol une sorte de protecteur doublé d'une figure paternelle. Ils décident alors de peindre quelques tableaux en commun. Mais le résultat ne correspond pas à leurs attentes. Déçus, les 2 artistes rompent en 1987. Peu de temps après, Warhol meurt.

C'est un choc pour Basquiat: il apparait comme inconsolable, semble perdre définitivement le contrôle de sa vie et de sa carrière, annonce qu'il renonce à la peinture pour se consacrer à l'écriture ou à la musique, qu'il veut ouvrir une distillerie de Tequila, qu'il quitte New York pour s'installer en Afrique... En 1988, il meurt d'une overdose de différentes drogues: on retrouve le corps mort du peintre dans son atelier.

Blog de histoiredelartdelteil : Histoire de l'Art, collège Joseph Delteil, Limoux, Basquiat, star du marché de l'Art et artiste enragé.

La mort qui avait occupé une place centrale dans son œuvre a fini par le rattraper. Ainsi Riding with death (voir ci-dessus), l'un des dernières œuvres de Basquiat, présente un homme noir (lui-même?) chevauchant le squelette d'un cheval.

 

 

 

 Blog de histoiredelartdelteil : Histoire de l'Art, collège Joseph Delteil, Limoux, Histoire de l'Art

 

 

artiste noir, basquiat, histoire de l'art, marché de l'art, noir, pop art, riding with death, warhol

mercredi 12 janvier 2011 15:50 , dans HISTOIRE DE L'ART, de la préhistoire à nos jours.



1 Fan


1 commentaire(s)

  • perilbleu mer. 12 janv. 2011 16:09
    Plus que fan...


Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.82.0.87) pour vous identifier.     



ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à histoiredelartdelteil

Vous devez être connecté pour ajouter histoiredelartdelteil à vos amis

 
Créer un blog